Home /\Le standard_/\_Les males_/\_Les femelles_/\Chiot/Lescures/\Guestbook_/\_Lesexpo/\_Info&_/\_Links_/\_Friends

traduction: Victoria Manta  

 

   C’est la première race crée par les Américains, c’est le descendant direct des chiens de combat britannique (donc parent éloigné du Pitt Bull), dérive d’un croisement de chien Bulldog anglais de taille moyenne avec des chiens probablement impure, de type terrier, même s’ils soutiennent que le Boxer et le Bouledogue ont participé a la construction de cette race.
  Il est également appelé « Little American Gentleman » (petit gentil homme américain) ou Boston Bull.
  Durant la seconde moitié du XIX siècle les combats entre chiens étaient à la mode sur les cotes de l’Atlantiques, ou ils avaient changé le chien/taureau interdit en Angleterre en 1835.
  Le Bulldog anglais, considéré trop lourd pour ce genre de combat, a été croisé avec les terriers pour obtenir une race plus adéquate à ce genre de manifestation.
  En1865, d’après les traditions, arriva a Boston, de Liverpool, un magnifique exemplaire de 32 libre environ :
Judge, souche des actuels Boston Terrier !
  C’était un exemplaire de 15 kg environ, bien solide, bien proportionné et avec la caractéristique de couleur de l’actuel Boston Terrier : tigré foncé (brindle), avec une flamme blanche sur le front et un ample collier blanc, croisement, occasionnel , entre un Bulldog et un terrier anglais a présent disparu. Il fut accouplé avec une femelle du nom :
Gyp, toujours avec l’emprunte du Bulldog, avec la tête carré et une lourde structure.
 


  En 1899 une quarantaine d’éleveurs de Boston City ont donné vie à l’American Kennel Club, avec le nom suggéré, quelques années auparavant par James Watson cynophile et écrivain américain. En 1979 le gouverneur du Massachusetts la déclaré « chien officiel de l’Etat ».


  C’est un chien qui ne nécessite pas de cures particulières, seul ses grands yeux noirs, pleins de tendresse, ont besoin d’attention constante, vu qu’ils émergent légèrement de le tête ils se retrouvent exposé aux agents externes.
  Il faut éviter les efforts prolongés et intenses, l’exposition prolongée a la chaleur : la face plate et la canne nasale courte comporte des difficultés respiratoires des molossoïdes desquels ils descendent.
  L’impression typique du Boston terrier est celle d’un chien gentil, élégant, fort, athlétique avec le corps court et bien structuré, compact, membres robustes et une bonne musculature.
  Vivant, non excessivement agité, il est toujours très attentif a ce qui l’entoure et il sait rappeler l’attention en cas d’événement anormal. Il peut sembler un peu têtu, comme tout les chiens intelligent qui savent découvrir les faiblesses de leur maître et donc agir de conséquences.
  Il n’est pas connu particulièrement en Europe, mais il le sera bientôt.

       Copyright: 2004/2010 - www.bostonspirats.it